« Nous ne sommes pas à notre place »

Bande a, une nouvelle fois, prouvé face à On qu'il avait le potentiel pour terminer plus haut qu'à sa dixième place finale.

Benoît Gueuning
« Nous ne sommes pas à notre place »
10808861 ©© EdA

Les Onais ont accueilli Bande en champion diman che. Au final, tout le monde y a trouvé son compte.

Dans les rangs des futurs pensionnaires de deuxième provinciale, on espérait avant toute chose terminer la saison invaincus. Cet objectif est atteint, puisque les Blaugrana, qui ont terminé la rencontre à neuf, ont partagé l'enjeu face aux Bandurlins.

Bande, pour sa part, espérait contraindre On au faux pas, après avoir déjà partagé l'enjeu à l'aller. Seul Hargimont a fait aussi bien que les hommes de Didier Delhaise, en contraignant également les champions au partage à deux reprises. On a perdu ses seules autres plumes à Saint-Hubert et Rendeux.

« Nous avions envie de démontrer que nous avions les moyens de réaliser quelque chose cette année, sourit Didier Delhaise. Je devais, qui plus est, me passer de quelques joueurs. J'ai fait appel à quelques gars de l'équipe réserve qui avait joué le matin, parmi lesquels Brandon Collard et Michaël Charlier. Ils n'avaient pas la tâche facile en marquage. Mais ils ont livré un excellent match. Nicolas Walhain a aussi eu quelques arrêts décisifs. »

« Certains ont joué à la carte »

Didier Delhaise revient sur ce qui a fait défaut à Bande cette année. « Notre objectif était de faire mieux que l'année passée, c'est-à-dire finir dans le top 5, étant donné que nous avions terminé à la 6e place. Il nous avait manqué un point pour aller au tour final, rappelle-il. Nous nous classons finalement 10e. Nous ne sommes pas à notre place. Certains joueurs ont toutefois choisi leurs matchs. Ils ont joué à la carte lorsqu'ils avaient envie de se montrer contre les plus grosses pointures. Ce n'est pas normal de faire deux fois matchs nuls contre On et de terminer si loin. Nous avons aussi perdu pas mal de points dans les fins de rencontre. Il nous a manqué plusieurs fois ce brin de chance et de réussite qu'on avait l'année passée. Vanlinthout n'a, aussi, inscrit que dix buts, contre trente-six l'an dernier. » Pour ce qui est de la saison prochaine, la très grande majorité des éléments devrait une fois de plus rester au bercail. On le savait déjà, Michaël Vanlinthout prendra la direction d'Hargimont. « Lionel Dacos, qui jouait en marquage, ira à Tenneville, et un point d'interrogation subsiste en ce qui concerne notre libero Alex Auvertus,

confie Didier Delhaise. Pour le reste, nous devrions conserver tout le monde. » En sens inverse, plusieurs joueurs viendront étoffer le groupe. Didier Delhaise cite notamment les noms de Mabrouck (Marche), Olivier Delhaye (Rendeux) et François Marchal (Soy), tous trois défenseurs, de même que Mustapha Mola (Roy), médian, et Mustapha Agilonu, qui n'a pas terminé la saison à Bourdon pour raisons internes, un joueur à vocation offensive, et Faki, un médian, de Bourdon également. « Avec l'équipe qui devrait être la nôtre, le top 5 constituera une nouvelle fois notre objectif », conclut Didier Delhaise.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...