360 canards ont envahi l'Ourthe

Pour la 4e année, la société de pêche rendeusienne « La Rousse » et le club de foot local s'étaient associés pour fêter le 1er mai. Ici, pas de discours syndicaux, pas de piques politiques mais bien une manifestation pour le moins inhabituelle : une course de canards. Que les amoureux des animaux se rassurent, ces charmantes bestioles sont en plastique. L'Ourthe, à Bardonwez, devant départager ces oiseaux. Petit cours pour une course parfaite.

Jean-Michel Bodelet
360 canards ont envahi l'Ourthe
Des canards ont envahi l'Ourthe ©EDA

Première étape, acheter son canard -10 ?- Certains plaident pour l'achat en prévente. D'autres n'en veulent pas et préconisent même de ne pas arriver trop tôt pour miser sur leur favori. D'autres encore sont attachés à un chiffre fétiche.

Seconde étape : bien choisir la manne où l'on va déposer son canard. Celle de droite ? Celle de gauche ? Une intermédiaire ? Là encore, les théories les plus loufoques sont de mise. Troisième étape : se poster le long de l'Ourthe et attendre.

Car à partir de ce moment, le sort des canards est entre les mains de l'eau. Cette année, le départ était donné un peu plus en amont. Et un petit vent d'est, l'espace de quelques minutes, est venu perturber le départ de 360 animaux factices.

Premiers cris, premiers commentaires et premiers encouragements : les canards passent le barrage. Pour certains, tout est déjà fini. Une branche d'arbre sur le rivage a été fatale. Au pont de Bardonwez, les responsables de la course s'activent, sous le regard d'un nombreux public. Il faut récupérer les p'tites bêtes. Les premiers canards sont en ligne de mire.

Top, fini. C'est le canard de Norah Demarlier 3 ans, de Waharday (Rendeux), qui s'impose. Pour les moins chanceux, un tirage au sort sur base des numéros de départ est organisé. Histoire que tout le monde ait sa chance, même en dehors de l'eau. Clap. La course de canards est finie. Et le soleil de la journée n'a fait que renforcer l'ambiance de mise lors de ce 1er mai.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...