Le FC Paliseul pleure Michel Jacquemart, décédé dans un accident de la route

Il était peu avant 11 h 15 ce mardi matin lorsque les pompiers ont été appelés pour un accident sur la route reliant Maissin à Paliseul.

L.M.
Le FC Paliseul pleure Michel Jacquemart, décédé dans un accident de la route

Malgré l’intervention rapide des pompiers, accompagnés d’une ambulance et d’un officier, il n’y avait déjà plus rien à faire pour le conducteur du véhicule qui, pour une raison encore inconnue, a quitté la route. S eul dans la voiture, Michel Jacquemart, habitant de Paliseul, a perdu la vie.

Michel Jacquemart était loin d’être un inconnu à Paliseul. Architecte de profession, celui qui résidait à la route d’Offagne avec son épouse, Pascale Douret, était très impliqué dans le club de football de Paliseul où il occupait, depuis plusieurs années, le poste de correspondant qualifié.

Toujours prêt à donner un coup de main pour gérer les entrées, pour faire le délégué de l’équipe première ou encore pour donner de la voix le long du terrain, Michel Jacquemart ne ratait quasiment jamais aucune rencontre de son club où son beau-fils, Adrien Marchal, est le coach de l’équipe A.

Connu pour son franc-parler, l’homme avait deux enfants: Marie et Mathieu. Il était également le grand-père de trois petits-enfants. L’annonce de son décès aura jeté un froid dans la Commune où ses beaux-parents, Marcel et Ghislaine, tiennent un établissement bien connu aux abords de la Grand-Place. Ce n’est pas la première fois que des accidents mortels se produisent sur cette route malgré les nombreux signalements des autorités communales depuis plusieurs années déjà. En février dernier, Adrien Godart, jeune joueur de Libin, avait également perdu la vie avenue de France.

Quelques années plus tôt, en janvier 2020, Céline Lambin de Framont et Marie-Laure Leclercq de Botassart, étaient décédées dans une collision frontale au même endroit.