«Il faut tourner la page»

M. Fourny parti, on avait promis que la sérénité reviendrait au conseil communal. Les derniers événements prouvent que ce n’est pas le cas.

M. Huberty affirme qu'il en a plus qu'assez de ces querelles du passé: «On ne construit pas un projet politique sur un bouc émissaire. Il faut être conciliant et constructif. Ce que nous essayons de faire lors des réunions du conseil, avance-t-il. Il y a beaucoup moins d'animosité entre les deux listes. Les relations sont normalisées avec le groupe Pour Vous, à part dans le chef de l'un ou l'autre qui vivent encore dans le passé. Il est temps de tourner la page et de construire quelque chose pour le bien de tous. L'ancienne majorité veut-elle avancer ou faire trois pas en arrière?», demande encore M. Huberty.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...