« En France, l’escrime s’apprend à l’école »

En province de Luxembourg, l’escrime se pratique dans cinq clubs. « Le cercle de Neufchâteau, le cercle de Bastogne, le Bouclier de Marche, le cercle Gaumais à Ethe (Virton) et le cercle d’Arlon», explique Valérie Laromiguière, la secrétaire du club chestrolais.

Loïc Menage
« En France, l’escrime s’apprend à l’école »
P1010811.JPG ©ÉdA

L'escrime est l'une des plus petites fédérations belges. Malgré cela, ce week-end, le monde était bien présent à Neufchâteau. «Nous avons eu plus de 250 participants sur le week-end, se félicite Maile Gérouville, la présidente du cercle de Neufchâteau depuis moins d'un mois. Les autres années, je sais que nous tournions autour des 220 inscrits. Ce week-end, nous avons eu des Belges, des Français, des Italiens, des Allemands ou encore des Espagnols. Il faut cependant reconnaître que nous avons de la chance par rapport à la date. Il s'agit de l'un des premiers tournois de la saison, les sportifs sont plus enclins à venir jusqu'ici. Ils sont pressés de pouvoir recommencer parce que les déplacements sont parfois longs pour les compétitions.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...