Lou Siquet, la Nassognarde qui monte

Elle a gagné la finale du tournoi de l’Argayon à Nivelles en battant une fille qui a trois ans et huit classements de plus qu’elle.

Christian Van Herck
Lou Siquet, la Nassognarde qui monte
Lous Siquet a sauvé huit balles de matches pour remporter la plus belle victoire de sa jeune carrière. ©ÉdA

Elle vient de quitter la catégorie U11 et va pouvoir affronter tant les U13 que les U15 et mêmes les dames. La petite Nassognarde Lou Siquet a quitté le monde des enfants en entamant la saison 2021-2022 en boulet de canon. Auréolée de son titre de championne francophone des moins de onze ans gagné en août à Bruxelles et de son nouveau classement de C15.5, la Famennoise, a entamé sa campagne 2022 en s'imposant dans les tournois de Jemelle en dames et de l'Argayon-Nivelles en U15 grade 1. Elle a collectionné onze performances, deux à C15.4, une à C15.3, deux à C15.2, une à C15.1, quatre à C15 et last but not least, une à B0, huit échelons au-dessus du sien, en finale du tournoi de l'Argayon. Un tel bilan est rarissime alors que la saison ne fait que commencer. "Le meilleur souvenir depuis que je joue au tennis, n'hésite pas à souligner Lou avec un grand sourire et un petit frisson dans la voix, c'est cette finale à Nivelles où j'ai sauvé huit balles de match avant de m'imposer contre une fille qui a trois ans et huit classements de plus que moi. C'était magique. J'y ai laissé trop d'énergie et d'émotion. Cela m'a coûté la finale de Marche que j'ai disputé l'après-midi du même jour. Je me suis inclinée contre ma copine d'entraînement, Alexe Deraedt. Mais avec le recul, je dois avouer que le bilan de la journée était largement positif."