Benoît Gueuning, l’homme de fer

Plus rien n’arrête le Nassognard. Après l’Alsacienne, Benoît Gueuning vient de briller à l’Altriman, un triathlon en haute montagne.

Francis COLLIN
Benoît Gueuning, l’homme de fer
Benoît Gueuning, finisher de l’Altriman, avant de s’attaquer à l’Embrunman et à l’Izoard.

À bientôt 41 ans, Benoît Gueuning, membre de notre rédaction locale et sportive, est en train de se construire un sacré palmarès sur les épreuves de longue haleine. Benoît aligne même les performances à une allure vertigineuse. Qui plus est avec une préparation des plus rudimentaires qui n’a, évidemment, rien à voir à celle des sportifs professionnels.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.