«Les Communes n’ont pas été consultées»

Le bourgmestre de Nassogne, Marc Quirynen, déplore aussi l’opacité du dossier du Fourneau Saint-Michel, à l’heure actuelle en tout cas.

«Les Communes de Nassogne et Saint-Hubert n’ont pas été consultées. Or, le Fourneau Saint-Michel se trouve sur ces deux territoires, regrette le mayeur nassognard. On a demandé une réunion d’information préalable, avant une attribution quelconque. Va-t-on y faire un Pairi Daiza ou un Durbuy bis? On ne sait rien. On a contacté Idélux et la Province. Chacun se renvoie la balle. Idélux répond avoir été mandaté par la Province, et que ce n’est pas à lui de communiquer. La Province dit qu’elle a chargé Idélux, et que ce n’est pas à elle de faire non plus. On ne s’oppose pas à la redynamisation du site du Fourneau. Certes, on ne le finance pas. Mais il serait bon d’y associer les Communes pour qu’elles puissent au minimum donner leur avis. S’il n’y a pas de réunion d’information préalable, au moins dans le cadre d’un groupe de travail.»