Le MIT, à Cambridge, n’est plus un mythe pour la chercheuse nassognarde Dounia Mulders

Dounia Mulders est chercheuse au Massachusetts Institute of Technology, à Boston, l’un des plus célèbres instituts de recherche au monde.

Benoît GUEUNING
Le MIT, à Cambridge, n’est plus un mythe pour la chercheuse nassognarde Dounia Mulders
Dounia Mulders travaille au département des sciences du cerveau et de la cognition du MIT ©EdA

Après 10 ans d’études à Louvain-la-Neuve, avec en poche un master en ingénieur civil et, enfin, en septembre un doctorat en neurosciences, Dounia Mulders, d’Ambly (Nassogne), n’a pas traîné à plonger dans la vie active. Et comment, puisqu’en octobre, elle s’est envolée pour Boston, dans le Nord-Est des États-Unis, et Cambridge précisément, dans son agglomération, pour vivre son rêve américain. Et ce en compagnie de son compagnon bruxellois, Cyril de Bodt, qui a étudié avec elle.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.