Jusqu’à 60 personnes par jour

Si la bibliothèque communale n’est pas accessible au grand public en raison de la crise sanitaire, elle ne désemplit pourtant pas.

B.G.
Jusqu’à 60 personnes par jour
La bibliothèque communale ne compte plus les colis qu’elle prépare pour ses lecteurs. ©CBGUU

«Les gens peuvent commander leurs livres, en les choisissant dans le catalogue de la province, note Sandra Demelenne. On prépare les colis, et ils viennent les chercher en prenant rendez-vous. Ils peuvent aussi nous dire ce qu’ils aiment comme livres, et on les trouve pour eux, ou opter pour un colis surprise. Le mercredi, de midi jusqu’à 18 h ou 19 h, on fixe un rendez-vous tous les quarts d’heure, il n’y a pas de trou. Sachant qu’on a parfois des familles de 4 ou 5 personnes pour un seul rendez-vous, on a parfois 50 ou 60 personnes le mercredi. Depuis le confinement, il y a aussi pas mal de nouveaux lecteurs. Par ailleurs, si une personne rencontre des difficultés pour se déplacer, on peut aussi lui livrer les livres.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.