Le CPAS de Nassogne tient le coup, mais a des craintes pour l'après-Covid

Le budget 2021 du CPAS a été approuvéà l’unanimité. Un CPAS qui tient le coup mais qui s’attend aux contrecoups de la crise sanitaire.

J.B.

Bien qu’organisé en visioconférence, le conseil communal de Nassogne a vécu l’annuelle séance communale avec le conseil du CPAS. L’occasion d’examiner les synergies en cours ou à venir, mais aussi le budget 2021 de l’institution sociale. La présidente du CPAS, Florence Arrestier, la directrice, Caroline Chabot, ont présenté un budget dont les dépenses et les recettes s’équilibrent à l’ordinaire à 1 995 493€ avec une intervention communale qui s’affiche à 806 038€. Le budget s’équilibre à 92 000€ à l’extraordinaire. Un budget approuvé à l’unanimité.