Malvoyant, Fabrice a le toucher fin

Malvoyant depuis sa naissance, Fabrice Mars compense sa cécité complète par une volonté à toutes à toutes épreuves. Une volonté qu’il exprime notamment dans l’art, en maniant l’osier, le papier mâché et l’argile avec une incroyable dextérité.

B.G.
Malvoyant, Fabrice a le toucher fin
Doué d’une infinie volonté, Fabrice Mars voit parfaitement clair lorsqu’il s’adonne à l’art, et pas que. ©ÉdA

Des vases, bonshommes, cendriers, plats, masques et on en passe, sa collection de créations est impressionnante et très aboutie.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.