Nassogne n’est plus resté muet depuis mars

En deux matches, Nassogne a marqué 23 buts. Neuvillers, prochain adversaire du leader, est déjà en train de serrer les fesses.

Loïc Menage
Nassogne n’est plus resté muet depuis mars
William Philippe est fier du comportement de ses joueurs. Mais il ne veut pas s’emballer. ©EDA Loïc MENAGE

Douze buts contre Bouillon. Onze buts contre Ochamps la semaine suivante. On ne parle pas ici du Celtic Nassogne, le club de futsal de la commune, mais bien du RCS Nassogne, leader de la 2B. Des chiffres incroyables. À se demander ce que William Philippe glisse dans l'eau de ses joueurs lors de l'échauffement. «C'est du jamais vu et j'en suis le premier surpris, commente le joueur-entraîneur. Cela fait plaisir. Nous parvenons à marquer très rapidement et à faire preuve de pas mal d'efficacité. Je vous avoue que cela fait deux matches que je mets un peu de temps à trouver mes mots à la pause. Nous avons un jeu basé sur la possession, nous travaillons beaucoup cela aux entraînements et cela porte ses fruits. J'ai la chance d'avoir beaucoup de mecs qui sont là depuis plusieurs années. C'est donc plus facile d'assimiler les choses. Et les nouveaux ont directement compris où je voulais en venir.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.