Pas des « donneurs de leçons »

Éric Domb écarte aussi du revers de la main les arguments selon lesquels il viendrait tel un Zorro montrer aux gens du coin comment il faut gérer une forêt au prétexte qu’ils auraient failli sur ce chapitre pendant toutes ces années: «C’est encore de la calomnie. Nous ne dénigrons pas ce qui a été fait, mais on veut aller encore plus loin en sanctuarisant une partie de la forêt, en augmentant la biodiversité. C’est faux de nous accuser de vouloir abattre tous les résineux. Nous voulons seulement en prélever juste assez pour rendre un équilibre à la forêt. Nous ne sommes pas des donneurs de leçons. Notre objectif est de rendre à la forêt plus que ce qu’on lui prend. C’est cela, l’ADN de Nassonia. M. de Becker veut créer une fondation? Bonne idée, mais cela fait des années que la nôtre existe.

Ph.C.

Il veut aussi raccrocher son fusil? Au moins si notre projet n’aboutit pas, cela aura au moins servi à cela! »