Un club qui monte

En juin dernier, un nouveau club de mini-foot voyait le jour dans l’entité de Nassogne. Quelques mois plus tard, les résultats sont au rendez-vous.

Loïc Menage

La preuve, le KS Celtic Nassogne est pour l’instant en tête de sa série. Et sauf retournement de situation, les Verts et Noirs devraient monter en P2 au terme de la saison. «Ce n’était pas l’objectif de base, précise Jérémi Rennoir, le CQ. Nous nous connaissions tous avant de démarrer, nous jouons sur prairie et nous avons déjà joué quelques sixtes ensemble, mais le foot en salle, ce n’est pas pareil. Nous pensions figurer dans le TOP 5, mais maintenant, au vu des résultats, si nous ne montons pas, nous serons un peu déçus.» L’équipe? Elle est composée principalement de joueurs de Nassogne. On retrouve notamment les frères Philippe, Guillaume Liesnard ou encore Adrien Javay. «Mais moi, je joue à Leignon, dans le Namurois, précise Jéremi Rennoir. Nous avons aussi Jérôme Lambert, qui joue à Champlon, en P1. Les joueurs avaient déjà joué en salle avant. Guillaume Liesnard avait même joué en N3. Le niveau de la série? Il y a quelques bonnes équipes, mais comme dans chaque championnat, certaines écuries sont plus faibles. Mais franchement, le niveau est bon.» Cette année restera surtout dans les mémoires grâce à l’excellent parcours de l’équipe en Coupe de la Province. Le KS Celtic Nassogne est en effet qualifié pour les quarts après avoir sorti deux équipes de P1. «Honnêtement, il s’agit d’une grosse surprise, savoure le portier. Les difficultés du foot en salle? Apprendre à jouer dans les petits espaces. Et niveau intensité, c’est différent d’un match de football. Mais cela développe la technique et pour les gardiens, cela améliore les réflexes. Nous évoluons au Hall Sportif de Nassogne, le vendredi à 21 h.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...