« Delphine, c’était un peu mon modèle »

Jessica Hardenne a battu Delphine Dieudonné, meilleure joueuse de Subbuteo du monde. C’était son modèle, elle est devenue une amie.

P. C.
« Delphine, c’était un peu mon modèle »
Victoire en finale.jpg

Championne du monde de Subbuteo en titre en catégorie individuelle féminine, Jessica Hardenne a tôt goûté aux lauriers. En 2002, la joueuse de Bande (Nassogne) s'imposait à Birmingham. Elle avait 15 ans. «Il était temps, s'en amuse-t-elle aujourd'hui. L'année suivante, je changeais de catégorie.» Depuis, Jessica a disputé plusieurs autres coupes du monde, mais sans plus l'emporter: à Malte (2003), Dortmund (2006), Les Herbiers, en France (2007) et Rotterdam (2009). C'est donc à Rochefort, là où elle a découvert le Subbuteo quand elle était gamine, qu'elle a renoué avec la suprême victoire, le 6 septembre dernier.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...