L’Observatoire royal ne veut pas du parc éolien

L’Observatoire royal de Belgique, représenté par le secrétaire d’État à la Politique scientifique, Philippe Courard, a introduit, hier lundi, une requête en annulation et une demande de suspension d’un arrêté du ministre wallon de l’Environnement du 3 mars 2014 autorisant la construction d’un parc éolien à Nassogne.

«Ce parc éolien est en effet de nature à porter directement atteinte aux activités d’observations développées par l’Observatoire, sur le plateau de Gerny à Humain, situé à quelques kilomètres du site prévu pour l’implantation des éoliennes», dénonce l’Observatoire par communiqué.