Près de 87 000 m3 d’eau perdus par an

La majorité et l’opposition sont bien décidées à trouver une solution à cette énorme perte d’eau annuelle.

E.D.

Trois des vingt points à l'ordre du jour ce jeudi 27 octobre concernaient l'or bleu: achat de pièces pour la distribution d'eau, travaux d'entretien du château d'eau de Nassogne. et plan comptable de l'eau 2010. À propos de ce dernier point et par un hasard des chiffres, le coût vérité distribution reste identique à celui de l'année 2010, soit 2,28€. Là où le bât blesse, c'est que, comme l'an dernier, quelque 86 547m3 du précieux liquide se sont perdus dans la nature. En cause ? Probablement une fuite sur le réseau. L'échevin PS Bruno Mont s'est dit « agacé» par cette perte importante et réitérée, qui devrait être amoindrie dans les années à venir, notamment par le remplacement régulier d'anciens conduits et le placement de nouveaux compteurs. D'autres mesures ont également été évoquées, parmi lesquelles une définition méthodique, zone par zone, de la consommation d'eau. Malgré cela, le plan comptable de l'eau a été voté à l'unanimité par un conseil bien conscient de l'urgence du problème, moins la voix de l'Écolo Zeki Karali, qui s'est abstenu.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...