L'entretien des pistes, une priorité

Si Marche veut à l'avenir devenir une référence en matière de voiries lentes, les responsables sont conscients que l'opération ne s'effectuera pas d'un seul coup de cuiller à pot.

«Et puis il ne suffit pas seulement de mettre des pistes à disposition des cyclistes, il faut veiller par exemple à ce que les voitures ne s'y garent pas continuellement»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...