Nassogne toujours dans le flou

Suite au problème d'affiliation de son défenseur Raphaël Herman, Nassogne pourrait perdre quinze points. Mais l'affaire est toujours en suspens.

Mathieu Peltgen

L'affaire Herman n'est toujours pas réglée, à Nassogne. Pour rappel, si les Verts comptent 27 points au terme d'un premier tour pleinement réussi, ils pourraient en perdre 15 à la suite du problème d'affiliation de leur défenseur. «On attend des nouvelles de l'Union belge, confie Alain Philippe, le mentor nassognard. On est dans l'expectative. Aucune date de comparution n'a été fixée.» Si Nassogne venait à perdre quinze unités, il n'en compterait plus que douze. Et serait donc antépénultième à l'heure qu'il est. «Je ne me tracasse cependant pas du tout, assure Alain Philippe. D'une part, parce qu'on compte des matches de retard, d'autre part, parce qu'on se mettra rapidement à l'abri si on signe un second tour du même acabit que le premier.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...