« Pas encore la crise » à Compogne

Les supporters de Compogne ne sont pas habitués à voir leurs protégés s'embourber comme ils le font depuis l'entame de ce championnat. Trois matches de rang à domicile sans victoire, ce n'était plus arrivé aux Compognards depuis belle lurette. Tenus en échec par Neuvillers et Nassogne, les hommes de Pascal Leboutte ont, cette fois, été accrochés par Grandvoir. « On aurait dû faire le break avant la pause, regrette le président Frédérik Lapraille, qui a terminé son intérim entre les perches. La seconde période fut nettement moins convaincante. Nous voilà à sept points de Bercheux, à qui nous rendrons visite dimanche. Je ne veux pas encore parler de crise, mais on est obligé de vaincre le leader si on ne veut pas, déjà, ranger nos ambitions dans le placard. »