De très joyeuses causettes

Raconter quelques bribes de l'histoire de votre village, partager vos souvenirs d'enfance et évoquer la vie d'an tan, voilà à quoi le centre culturel local de Nassogne invite les villageois. Joyeuse causette, ainsi s'intitule chaque rencontre que le centre culturel organise dans chacune des localités de l'entité. « L'objectif est de récolter de la matière pour mettre sur pied la fresque théâtrale qui sera jouée fin mai et début juin 2011, par les habitants eux-mêmes, dans différents villages de la commune, explique Claire Hubert. L'idée est de transmettre des histoires qui se sont déroulées dans la commune entre 1850 à 1950, voire plus loin . » À Masbourg par exemple, où a été organisée la première joyeuse causette, une vingtaine d'habitants ont répondu présent. Certains ont notamment évoqué leurs souvenirs d'écoliers, les blagues faites à leur instituteur qui avait du fil à retordre avec ses quarante-cinq élèves pour les six années primaires. « Pour assurer la discipline jusqu'au bout, celui-ci exigeait que les élèves redescendent en rang les rues de Masbourg pour rejoindre leur domicile sur le temps de midi et il les surveillait, développe Claire Hubert. Si les enfants dérogeaient à la règle, ils devaient remonter jusqu'à l'école en haut du village, pour ensuite redescendre à nouveau. » D'autres Masbourgeois ont raconté la vie autour du moulin. Une corvée pour les uns qui y apportaient en brouette les sacs de grains, et un jeu pour les autres qui s'amusaient à grimper sur le monte-charge des denrées. Les villageois ont aussi redonné vie aux épiceries et marchands ambulants qui animaient la vie du village.

De très joyeuses causettes
12111104 ©© EDA

Une manière aussi de déjà donner vie à la fresque théâtrale ! B. G.