Harre accroché à Forrières

Forrières 0 - Harre 0

Harre accroché à Forrières
12033598 ©© EDA

Forrières et Harre se sont quittés dos à dos, au terme de la rencontre inaugurale de la saison 2010-2011. En première période, Harre se crée les plus belles opportunités mais rate le plus souvent la cible. M. Theys refuse également un but au Jaune et Noir pour une position hors-jeu. En deuxième mi-temps, Deldeffe, par deux fois, et F. Karali, se présentent trois fois seuls devant Lejeune. Le portier d'Harre a à chaque fois le dernier mot. « Forrières a très bien joué le coup, avec une équipe très bien organisée et costaude physiquement, commente L. Lejeune, le joueur-entraîneur d'Harre. Nous n'avons pas été en mesure de développer notre jeu, même si nous avons eu des occasions pour plier le match en première mi-temps. » À Forrières, l'entraîneur Philippe Lejeune ne fait pas la fine bouche. « Il s'agit d'un bon résultat, même si nous avons eu les opportunités pour gagner en deuxième partie de match. »

Bourdon 2 - Hotton 1« Nous méritons largement notre victoire, nous étions supérieurs à Hotton »,

analyse Didier Laval, entraîneur des Vert et Blanc. Dès la 10', L. Lambert y va d'un effort personnel et place superbement (1-0). Sur un corner de Hébrant, le même Lambert frappe le piquet. Hotton égalise à la 35' par l'entremise de L. Maréchal, qui prolonge dans la lucarne un coup franc excentré (1-1). Bourdon pousse à la reprise, et Nicaise y va d'un raid solitaire pour redonner l'avantage à Bourdon (2-1). Paulet est à deux doigts de tuer tout suspense. À la réception d'un centre d'Hébrant, il décadre. Hotton, pour sa part, manque de réussite. De Coninck est lobé, mais le cuir s'écrase sur le montant.

En l'absence d'arbitre officiel, c'est un ancien membre de la confrérie, Robert Kirten, qui a dirigé le derby.

Houmart 1 - Rendeux 1

« C'était mauvais des deux côtés, le score est logique », clame Pierre Boclinville, le président houmartois. À Rendeux, Alain Georges tient un tout autre discours. « On aurait mérité cinquante fois de l'emporter, mais nous avons manqué de précision à la concrétisation », regrette-t-il. T. Maréchal déflore la marque à la 55' (1-0). Mais à dix minutes du terme, M. Dahin rétablit la parité (1-1).

Bure 0 - Amonines 4 « Bure n'est pas une équipe facile à jouer du tout, mais nous méritons les trois points », avance Michel Bonjean, entraîneur des Rouge et Blanc. Son succès, Amonines le doit surtout à « l'inarrêtable » Huin. L'ancien joueur d'Aye a pris trois des quatre buts des siens à son compte. En l'occurrence les trois premiers. À la 10', il s'infiltre et place. Au quart d'heure, E. Bissot s'écroule dans la surface de réparation. Huin transforme la sentence (0-2). Il faut alors un arrêt de Ponsard pour permettre à Amonines de conserver un confortable avantage. À vingt minutes du terme, Huin est accroché et se fait justice, sur penalty toujours (0-3). Il reste cinq minutes à jouer à peine, lorsque Valère Bissot trouve son frère Justin (0-4).

Tenneville 3 - Bande 0« Dans l'ensemble, notre victoire ne souffre pas de discussion, même si le score est peut-être un peu sévère, souligne Jean-Marie Étienne, responsable sportif de Tenneville. Les trois buts des Blanc et Bleu sont inscrits au cours du deuxième acte, des oeuvres de P.-E. Simon et de Masselot, auteur d'un doublé.

Vecmont 0 - Hargimont 4« Au vu des nombreuses défections, nous avons opposé une bonne résistance à notre adversaire, souligne Bernard Félix, entraîneur de Vecmont. Mais leur victoire ne se discute pas. » T. Tambour débloque les chiffres à la demi-heure (0-1). Juste avant la rentrée aux vestiaires, une perte de balle sur une rentrée en touche profite à T. Pirlot (0-2). Le même Pirlot s'illustre encore à l'heure de jeu (0-3). Dix minutes plus tard, Collard donne au score son allure définitive (0-4).

Awenne 2 - Marche 4« Nous avons livré une première mi-temps exécrable,

déplore Michel Titeux, entraîneur de Bure. Nous nous sommes ensuite bien repris, mais trop tard. » Le marquoir affiche 0-3 au terme des quarante-cinq premières minutes. Les Marchois portent même la marque à 0-4 à la reprise. Ducastel signe un doublé. Bonjean a fait mouche lui aussi, de même qu'Oussout.

Jeanjot rend un semblant d'espoir à Awenne en inscrivant à son tour deux buts. Marche tremble lorsque Claude heurte la latte, et aussi lorsque Charneux se présente seul face au but. Mais le score n'évolue plus.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.