Un Forriérois chante Johnny à Paris

Dimanche, Bruno Bocquillion, de Forrières chantera sur la scène du Moulin Rouge avec ses 12 musiciens, pour l'anniversaire de Johnny. On peut réserver.

Philippe Carrozza
Un Forriérois chante Johnny à Paris
Johnny ©EdA

Un petit gars de Forrières, Bruno Bocquillion sera sur la scène du Moulin Rouge qu'il a louée à Paris pour chanter une partie de son répertoire, mais surtout une vingtaine de tubes de Johnny Hallyday himself . Il se produira avec son groupe, les Harley Blues.

Ce qui va se passer dimanche sonne un peu comme un scénario de notre collègue et cinéaste Xavier Diskeuve. Jugez plutôt :

On peut aller l'encourager à Paris en prenant un autocar Doppagne à Marche. Initialement, un car devait démarrer à 6 h 30 de la Place de l'Étang. Le hic, c'est que les élections sont passées par là depuis. Ben oui, le concert est programmé depuis le mois de février et le Forriérois ne pouvait pas savoir...

Le départ en car est donc reporté à 9 h 30 pour permettre aux gens d'aller faire leur devoir de citoyens. L'autre hic, c'est que les fans de Johnny et des Harley ont promis-juré qu'ils iraient à Paris sans passer par la case « bureau de vote ». Et voilà nos Belges, un jour d'élections, partis à la conquête de Paris. Bruno et son groupe joueront pour l'anniversaire de Johnny. Le concert sera filmé et des fans témoigneront de leur affection pour la star franco-belge devant l'objectif. Le tout sera mis en boîte et envoyé au rockeur qui a été invité via Jean-Claude Camus, le producteur de Johnny.

Des annonces

dans Le Parisien« Nous avons été contactés par Camus production qui se demandait pourquoi j'utilisais le nom de Johnny pour mon concert. J'ai expliqué que c'était pour fêter son anniversaire. Que l'idée avait germé dans un groupe de fans sur Facebook. Je lui ai dit qu'il n'y avait rien de commercial dans tout cela, puisque tous les fonds qu'on récoltera iront au FNRS (Fonds de la recherche scientifique). Il m'a dit qu'il allait transmettre le dossier à son service juridique. On n'a pas de nouvelles. C'est bon signe », se réjouit Bruno Bocquillion. Pendant la discussion, son téléphone sonne. Ce sont des habitants de Paris qui viennent de lire l'annonce du concert des Harley dans le journal Le Parisien et qui souhaitent réserver. Le Forriérois les invite à le faire via Ticketnet. : « Cela se remplit au Moulin Rouge grâce aux annonces qu'on a faites à Paris, dit-il. Je sais aussi que des gens de Lyon et Toulouse y seront. Ils m'ont sonné. Sans oublier le tas de Marchois qui vont y monter aussi en auto. Le stress commence à monter. » Le Moulin Rouge a été loué pour 12 000 euros. La prestigieuse salle de La Cigale convenait aussi, mais c'était 15 000 ?. Le Moulin se garde la location et la vente des boissons ; l'organisateur, à savoir les Harley et donc Bruno Bocquillion - qui est chanteur, musicien, manager, producteur, chargé de la com, etc. - touchent les entrées.

Bon, ce sont les élections chez nous et les Français s'en moquent. Par contre, le Forriérois jette vite un oeil stressé sur le programme du Mondial : « Ouf, la France ne joue pas le jour du concert » !

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.