Une figure du football disparaît: Dany Contant

Avec le décès de Dany Contant, c’est un instituteur, un politicien et une figure du football régional qui disparaît.

Jean-paul Dauvent
Une figure du football disparaît: Dany Contant
Dany Contant est décédé à l’âge de 71 ans. ©ÉdA

L'annonce du décès de Dany Contant a jeté un certain émoi dans la commune de Musson où avec son épouse il était sympathiquement connu. Il jouissait d'une belle réputation dans tout le Sud-Luxembourg pour avoir mené une carrière professionnelle d'instituteur à l'école fondamentale de l'Athénée Royal de Virton cumulée à une vie sportive et associative exaltante. L'excellent professeur, inoubliable, plein d'humanité et pas « snob pour un sou», ne manquait pas de s'exprimer avec une réelle fermeté sur les terrains de football. Si les élèves se souviennent de ce maître, les footeux retiendront ses belles prestations qui l'ont fait évoluer jusqu'en promotion avec le club de Halanzy où il a toujours gardé d'excellents contacts et souvenirs. Il avait débuté en équipe réserve à Saint-Léger puis par la suite, il a également porté le maillot d'Aubange, de Saint-Léger, de Musson et finalement de Meix-le-Tige où il a terminé sa carrière. Attaquant redoutable, d'aucuns ne manquent pas de rappeler que «Dany mettait la tête là où certains n'osaient pas mettre le pied». Une passion pour le ballon rond qu'il a transmise à ses enfants. On a vu Joachim, Maykel et Ismaël enfiler le maillot des Verts de Virton avant de filer dans d'autres clubs du Sud, poursuivant même une carrière d'entraîneur.