Aider les indépendants?

La question est arrivée en fin de séance. Geoffrey Schadeck a relevé qu’il était dommage que cette séance de conseil n’ait pas permis de mettre en place une aide pour les indépendants, petits commerces et artisans en cette période de crise.

J.D.

«Avec le bon résultat affiché par notre compte 2019, nous aurions pu profiter de la présence de notre receveur régional Yves Besseling qui, chez lui comme bourgmestre à Vaux-sur-Sûre a mis en place des mesures, pour bénéficier de son expérience et obtenir des conseils dans le cadre légal». Le débat est lancé. «À Musson, il n’y a pas de taxe spécifique pour les commerçants sur les terrasses par exemple», explique la bourgmestre Sylvie Guillaume, mais elle laisse la porte ouverte: «D’autres mesures peuvent être envisagées» et s’adressant à l’ensemble des élus: «faites-nous des propositions!». Maria Vitulano, la présidente du CPAS souligne l’opération mise en place avec le service de livraison de produits achetés ans les commerces locaux. «Nous avons été démarchés par des grandes surfaces et avons choisi de donner la préférence à nos commerçants». Jean-Jacques Boreux envisage la création d’une association de commerçants pour qu’un unique porte-parole explique les desiderata. Christian Marmoy que trois unions ont déjà existé. Que la plus active dans laquelle il a été secrétaire organisé, dans les années 90 pas moins de trois foires commerciales sous la présidence du boulanger Hocquet.