La folle remontée d’Habay

Dimanche, l’acte 3 de la trilogie Musson – Habay a tourné en faveur des Habaysiens qui ont remonté un déficit de 18 points.

Florent MARON
La folle remontée d’Habay
L’ancien meneur de Rulles, Louis Hissette, a porté la vareuse d’Habay pour la 1re fois dimanche. Il restera jusqu’au 26 janvier prochain. ©ÉdA

Si les deux premiers matches entre Musson et Habay avaient déjà tenu leurs promesses, l'affrontement de dimanche, lancé à cent à l'heure, a atteint des sommets en matière d'intensité. Après un premier quart-temps bouclé sur le score de 24-20, les hommes de Bastien Delepine se sont envolés dans le 2e acte grâce à William Giberti. L'ailier mussonnais a dégainé trois missiles longue distance en quelques minutes (44-26). «Lors des deux dernières confrontations face à Habay, nous avions terriblement mal commencé, rappelle-t-il. Cette fois, c'était l'inverse. Une fois qu'Erwann Lehardy a mis ses deux premiers shoots à distance, nous avons déroulé. Tout rentrait et collectivement, ça tournait parfaitement bien.»