Drapeau et instrument pour l’harmonie

Maintenant dotée d’un drapeau, l’harmonie de l’Entente gaumaise, encore toute jeune, engrange déjàde nombreux succès.

Jean-paul Dauvent
Drapeau et instrument pour l’harmonie
HEG Musson ©ÉdA

Avec une vingtaine de musiciens, le double de membres, sept mois d’activités durant lesquels ont été comptabilisés une quarantaine de répétitions, quatre sorties et trois concerts, l’harmonie de l’Entente gaumaise est drôlement dynamique. Ces chiffres sont révélateurs de l’excellente ambiance qui règne au sein du groupe.