Lanotte : « Il ne faut pas être défaitiste »

Une nouvelle fois, Musson se doit de reconstruire avec des jeunes. Jacques Lanotte, président du club, ne s’inquiète pas.

L.P.
Lanotte : « Il ne faut pas être défaitiste »
Page P1 P2 ©ÉdA – 202514011079

Jacques Lanotte, président de Musson, de votre équipe demi-finaliste des play-off, il ne reste que Page, Zimmermann, Gigi, Hoffer et Henrotay. Et les trois derniers ont été blessés ou le sont encore. C’est mince pour reconstruire ?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.