C’est oui pour le projet européen de captage

On en parle depuis la législature précédente, mais si à Musson, le dossier est bien maîtrisé par les élus reconduits dans leurs fonctions, du côté de Virton, la nouvelle majorité ne disposait manifestement pas de tous les éléments.

C’est oui pour le projet européen de captage
conseil communal ©ÉdA

Or ce projet de restructuration du réseau d’eau à partir du captage de Grancourt, implique les deux communes de Musson et de Virton. L’AIVE a mené des études, rentré le dossier à l’Europe et obtenu par le programme Interreg IV un financement de 50% sur une première estimation de 370 000euros. Il s’agit pour solutionner les problèmes de captage, de traitement, de réamorçage des pompes, de protection des zones de captages et d’alimentation en électricité, de placer un nouveau réservoir de 200m3 , d’installer un filtre pour traitement par UV, et de créer une conduite entre les captages belges et français situés à quelques centaines de mètres.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.