Messancy: un concours de graff ce week-end au parc Mathelin

Une douzaine de jeunes artistes sont inscrits pour participer au premier concours de graff organisé au parc Mathelin ce week-end.

Jean-paul Dauvent

Parfois considéré comme acte d'incivilité lorsqu'il n'est pas encadré, le graff peut aussi devenir une forme d'art urbain. Et à l'image du Français Pablito Zago qui a réalisé une œuvre à Athus, des artistes reconnus voyagent dans le monde entier pour s'exprimer. C'est cet objectif que veut donner la commune de Messancy à son concours qui se tiendra dans le parc Mathelin ces samedi 19 et dimanche 20 juin. Une douzaine de jeunes artistes ont répondu à l'invitation. «Et des filles font partie de la liste des inscrits», explique Vanessa Rossignon, du service d'animation de la commune.