Hommage à Richard Goedert

La cérémonie organisée à la mémoire des victimes des deux guerres a été renforcé par un hommage particulier à Richard Goedert.

J.D.
Hommage à Richard Goedert
hommage goedert ©ÉdA

Des deux conflits mondiaux armés du début du siècle dernier, le village de Hondelange ne compte aucune victime directe. Cependant, un des villageois, Richard Goedert, a connu une fin malheureuse lors d’une intervention à Darda en ex-Yougoslavie. C’était en 1982, lorsque le véhicule qu’il conduisait pour le compte d’une mission UNPROFOR a explosé sur une mine. Il était militaire de carrière, il avait 29 ans, il connaissait les dangers, mais sa fille Vinciane âgée d’un an et demi ne connaîtra jamais son père.