Un tram détourné à Martelange par la Résistance

Le 8 août 1944, les voyageurs de la ligne vicinale Martelange-Bastogne en sont quittes pour une jolie frayeur.

Un tram détourné à Martelange par la Résistance
Une dizaine d’hommes armés ont pris le contrôle d’un tram reliant Martelange à Bastogne. ©www.rail.lu (collection: Jean Dahlem)

À Hollange, à hauteur de l’arrêt Sainlez, un groupe d’une dizaine de résistants lourdement armés fait brusquement irruption et arrête le tram. Après avoir fait descendre tous les voyageurs, l’un d’eux s’empare de la motrice et prend la direction de Bastogne. Auparavant, ils avaient pris soin d’enlever des rails un peu plus loin. En précipitant la machine vers cet endroit, l’objectif était de faire dérailler le tram pour rendre la ligne inutilisable. Au final, l’opération échouera.

En ce début août 1944, les groupes de résistants cachés dans les épaisses forêts de la région sont informés de l’inexorable avancée des troupes alliées. Galvanisés par les nouvelles, les maquis du Sud Luxembourg font feu de tout bois pour saboter une série de moyens de communication. Leurs tentatives échoueront le 8 août mais seront couronnées de succès dans les jours suivants…

Un tram détourné à Martelange par la Résistance
©Archives de l’État

Rédigé le lendemain de l’incident par le commandant de la brigade de gendarmerie de Martelange, ce rapport fait partie des milliers de procès-verbaux adressés à la Police générale du Royaume et que les Archives générales du Royaume viennent de mettre en ligne.

Les plus consultés depuis 24h