Neu-Perlé: un zoning artisanal controversé

Dans les cartons de la liste du bourgmestre, figure l’aménagement d’une mini-zone artisanale à l’entrée de Martelange, à droite de la Nationale 4, à Neu-Perlé.

CVH

«Nous en avons créé un autre et les six parcelles se sont vendues rapidement», commente Daniel Waty. Autre son de cloche chez Olivier Dufond qui ne veut pas en entendre parler. «Le bourgmestre parle de bénéfices en termes d’emplois et de rentrées financières, mais c’est du bla bla, répond le leader de la deuxième liste. C’est un désastre écologique avec la déforestation de 12 hectares de la forêt d’Anlier et l’assurance d’une augmentation du trafic des camions et de la pollution. Espérer plus d’emplois est un leurre, quand on sait que le zoning sera à quelques centaines de mètres de la frontière grand-ducale où l’attrait de l’emploi est incomparable. Les parcelles seront occupées par des hangars. De plus, la forêt d’Anlier appartient en indivision à un ensemble de communes. Le projet est illégal.»