Une fête nationale un peu anticipée à Martelange

C’est ce dimanche 19 juillet que le Te deum a été chanté à la cité ardoisière. Cet hymne dont le nom complet est Te Deum laudamus (Dieu, nous te louons), est chanté lors des jours de fête.

J.F.
Une fête nationale un peu anticipée à Martelange
fête nationale anticipée photo légende ©ÉdA

Dans notre pays, il est célébré deux fois: le jour de la fête du Roi et le jour de la fête nationale. Comme chaque année, plusieurs paroisses prononceront ce Te deum mardi. C’était déjà le cas ce dimanche à Martelange avec un Te Deum quelque peu anticipé de deux jours. Les Martelangeois qui y assistaient manifestent certes un attachement à la Patrie et au roi. Un dépôt de gerbes au monument aux morts par le bourgmestre Daniel Waty et le collège échevinal a suivi l’eucharistie présidée par l’abbé Roger Kaufmann et le Te deum chanté par la chorale paroissiale.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.