Un nouveau PCDR pour une décennie

La commune va relancer une procédure de concertation publique afin de connaître les nouvelles aspirations des habitants.

Jean-Claude Fonck
Un nouveau PCDR pour une décennie
13702246 ©© EdA

La commune de Martelange est en développement rural depuis une décennie. Cette opération de développement rural a permis à tous les citoyens de se prononcer sur les grands axes à développer sur le territoire communal. Le bourgmestre Daniel Waty a rappelé qu'à la faveur du PCDR, de nombreux subsides ont permis la réalisation de constructions importantes. Total de subsides versés par la Région Wallonne en dix ans : 3630885 ¤.

À l'unanimité, les conseillers ont décidé que la commune allait donc relancer cette procédure de concertation publique afin de connaître les nouvelles aspirations des citoyens. La commune demandera l'aide de la F.R.W. pour l'animation des réunions et fera appel à un bureau spécialisé pour dresser l'inventaire des caractéristiques socio-économiques, lister les propositions émises lors des consultations populaires, déterminer les objectifs de développement...

Scénographie à la Maison du Parc

Les conseillers ont marqué leur accord pour garantir un emprunt de 145000 ¤ contracté par le parc naturel. Le mois dernier, le conseil d'administration du parc naturel de la Haute-Sûre et de la Forêt d'Anlier a décidé de contracter auprès de la DEXIA Banque des crédits à terme pour un montant global de 145000 ¤ pour financer l'aménagement scénographique de la maison du parc naturel situé à côté de la maison communale. Daniel Waty a rappelé que ce projet est subsidié, les 145000 ¤ couvrent le solde du projet. Et Véronique Masoin d'ajouter : «La Commune de Martelange cautionnera les engagements de l'intercommunale du parc naturel de la Haute-Sûre et de la Forêt d'Anlier. Le solde à charge du PNHSFA (145000 ¤) sera réparti solidairement entre les 6 communes sous la forme de remboursement d'un emprunt auprès de la banque DEXIA.» Le coût de cette scénographie est de 720000 ¤, les subsides escomptés (80 %) viendront du commissariat général au tourisme. Le début des travaux est annoncé pour septembre, la durée du chantier sera d'environ une année.

Atelier rural

La convention PCDR 2011 prévoit la construction d'un atelier rural mais il faut faire vite pour introduire les dossiers car le PCDR touche à sa fin le 30 avril 2011. Daniel Waty a rappelé que la convention portait sur la construction d'un atelier rural. Ce bâtiment devrait permettre à deux jeunes entrepreneurs de se lancer dans la vie active à moindre coût. Le terrain appartient au S.P.W. (MET), il convient de l'acquérir. Le prix estimé pour l'acquisition du terrain et de la création de l'atelier rural : 1 003 500 ¤ TVA et honoraires compris. La commune sollicitera l'intervention du développement rural pour un montant de 802800 ¤.

Les conseillers PS Annette Schoentgen et Jean Javaux, rejoints par les autres conseillers de la minorité, estiment que ce projet arrive trop vite. «Attendons la construction du hall sportif afin de savoir si les finances communales peuvent encore soutenir ce projet qui nécessite une participation de quelque 20000 euros de la part de la caisse communale.»



Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.