Le mayeur, cible de délinquants

Après le dernier conseil , le bourgmestre Waty a retrouvé sa nouvelle voiture griffée. Il a porté plainte et a commenté la chose mercredi soir.

Jean-claude Fonck

En début de séance, le bourgmestre Waty a tenu à faire une mise en garde : «Le 4 octobre dernier, au terme du conseil communal, lorsque j'ai rejoint mon véhicule, j'ai constaté que deux grandes griffes y avaient été faites sur le flanc. Le véhicule étant nouveau, vous pouvez comprendre mon désarroi. Déjà le soir des élections d'octobre, des individus étaient venus jeter des oeufs sur la façade ma maison. Les taches sont toujours visibles malgré les détergents utilisés. La répétition de faits délictueux m'interpelle. Un mandat politique doit pouvoir s'exercer sans aucune menace ou action de rétorsion. Où cette rage à se venger va-t-elle s'arrêter?»