Le permis de chasse français recalé chez nous

Des chasseurs belges qui rataient leur permis chez nous et le réussissaient en France ne pourront plus l’utiliser en Wallonie.

Philippe CARROZZA
 Il sera désormais impossible d’échanger chez nous un permis de chasse français contre un permis wallon.
Il sera désormais impossible d’échanger chez nous un permis de chasse français contre un permis wallon. ©ÉdA – 60416478487

Voici exactement trois ans, jour pour jour, nous écrivions ceci dans nos colonnes. Il s’agissait du témoignage d’un chasseur de Saint-Hubert: "Voilà l’examen de chasse français qu’on peut passer à Charleville-Mézières pour nous Luxembourgeois ou Namurois. Regardez, c’est ahurissant de facilité", lance F., chasseur de Saint-Hubert, en exhibant son iPad. Il y a en effet une dizaine de questions avec deux solutions proposées. Nous ne sommes pas de grands spécialistes de la chasse et pourtant nous avons réalisé un 9/10, sans aucune préparation. Logiquement, après avoir passé le permis pratique français, nous pourrions l’échanger contre un permis wallon auprès du Département Nature et Forêts. Et le tour est joué. Vous avez vu comme c’est facile le questionnaire français ? Avec un peu de jugeote, on le réussit. Chez nous, même si on a réduit le questionnaire de 80 à 60 questions, les questions sont très pointues, avec trois choix possibles. Sans suivre les cours et sans une étude approfondie, impossible de réussir à l’instinct ".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...