Générations solidaires: "Roulotte verte et compagnie" recrée du lien social par le théâtre-action

La troupe de Marche-en-Famenne anime des ateliers et des camps itinérants en roulotte pour des enfants, des ados et des adultes. Elle apporte la culture dans des villages isolés du Luxembourg.

Générations solidaires: "Roulotte verte et compagnie" recrée du lien social par le théâtre-action
L’apprentissage de l’attelage de chevaux de trait fait partie des ateliers. ©EdA Mathieu Golinvaux

"Le titre de notre prochain spectacle est terriblement d'actualité, souligne Stefan Bastin, comédien-animateur de la Roulotte verte et Cie. Nous avons décidé de travailler sur le thème: "De l'art de ne pas déclarer la guerre." Notre but est toujours de partir des préoccupations des participants de nos ateliers pour écrire ensemble une histoire et aboutir à une création théâtrale collective."

En 2018, le jury de Générations solidaires, une initiative de votre journal en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin, octroyait le grand prix à la Troupe de l’Îlot.

Depuis lors, la Troupe de l’Îlot s’est muée en "Roulotte verte et compagnie". La diffusion des spectacles, principalement rurale, s’appuie sur des roulottes qui permettent de développer un théâtre de rues et des prairies, mais aussi dans les salles des villages et les centres culturels.

"Lorsque nous avons reçu le prix Générations solidaires, nous étions en pleine réflexion sur notre projet. Cette reconnaissance nous a donné l'énergie et l'assurance pour aller chercher les fonds nécessaires. Nous avons reçu un budget pour construire la roulotte. Nous avons relancé une dynamique avec les jeunes. Et nous sommes désormais reconnus officiellement comme compagnie professionnelle de théâtre-action avec deux travailleurs à mi-temps, Arnaud Lenoir et moi ", sourit Stefan Bastin.

La troupe propose désormais à Somme-Leuze et, dans ses locaux, à Verdenne, et Nassogne des ateliers à des enfants, ados et adultes originaires notamment de Rendeux, de Marche-en-Famenne, de Hotton et de Nassogne "En 2019, nous tournions avec 7 ateliers. Le Covid a cassé cet élan. Nous avons dû tout reconstruire avec les jeunes. Nous sommes assez inquiets de constater que les ados de 12 à 15 ans ont disparu des activités. Nous devons donc aller les rechercher et recréer de la confiance réciproque pour les remettre en mouvement et sortir du virtuel."

La troupe prépare une tournée de 15 jours au mois pour des adultes qui iront jouer de village en village. Et en juillet, enfants, ados et adultes proposeront 6 spectacles itinérants de Marche-en-Famenne à Virton.

Le principe: la troupe se déplace à pied, de village en village, dans des lieux dépourvus d’infrastructures culturelles, autour de deux roulottes dont l’une est tractée par Minouchka, une solide jument à laquelle la troupe est très attachée. Les comédiens offrent, un soir sur deux, une représentation dans un village différent. Les jeunes passent de maison en maison pour inviter les habitants au spectacle du soir. Avec un double objectif: renforcer l’épanouissement de tous et apporter la culture dans des villages isolés.

Vous aussi, participez à notre appel à projets, avec votre association ou votre école, avant le 10 mars: www.generations-solidaires.be