Des capteurs de CO2 seront placés dans 55 classes de la commune de Marche

Un deuxième projet en faveur de la qualité de l’air verra aussi le jour. À la rentrée scolaire, des capteurs de CO2 équiperont l’ensemble des 55 classes des six écoles communales, maternelles et primaires.

B.G.

«Si on a relativisé l'importance du CO2 pour les capteurs d'air installés pour le trafic, dans des lieux confinés comme les classes, ils revêtent une grande importance, déclare Valérie Lescrenier, échevine de l'Environnement. Le CO2 n'est pas un polluant en soi, car issu de notre respiration. Il s'agit d'un gaz inodore au goût neutre. Mais il est un bon indicateur du niveau de confinement des locaux, et donc ce la qualité de l'air intérieur. Dans des classes, il y a du monde. Quelques minutes suffisent pour exploser la valeur limite.»