Grève très suivie vendredi à la prison de Marche

Less agents pénitentiaires de la prison de Marche étaient en grève ce vendredi pour dénoncer le manque d’effectifs au sein de l’établissement.

Grève très suivie vendredi à la prison de Marche
Ce vendredi, le personnel de la prison de Marche sera en grève durant 24 heures pour dénoncer le sous-effectif. ©EDA Claudy Petit
Belga

Aucun piquet de grève n'était cependant visible dans la matinée devant la prison de Marche-en-Famenne. «Vu la situation (sanitaire, NDLR), c'est un peu compliqué», a expliqué Amaury Wets, délégué syndical CSC.