Une socialiste dans l’âme

«À l’écoute de toutes et tous, Paulette était une travailleuse exceptionnelle, commente le député Philippe Courard. Elle prenait toujours les initiatives requises attendues.

R.E.

Elle avait une oreille attentive à l’égard des moins nantis et était particulièrement assidue pour la politique culturelle de notre province. Députée provinciale, elle mettait un point d’honneur à suivre tous les dossiers, avec un regard encore plus consciencieux pour le sort de la personne connaissant le handicap, notamment à travers les écoles provinciales (IMP). Présidente des Femmes Prévoyantes, elle s’est toujours battue pour l’égalité des genres et l’émancipation des femmes. Malgré ses problèmes de santé, elle continuait à étudier les dossiers présentés dans les ASBL qu’elle soutenait avec force. Elle est restée de bon conseil à l’égard de tous, même après son retrait de la politique et a marqué le Luxembourg par son travail, sa persévérance et sa volonté de bien faire les choses. Elle va beaucoup manquer aux socialistes du Nord-Luxembourg.»