Tiens, voilà du boudin

L’APAQ-W participe pour la deuxième année consécutive au Salon Horecatel, comptant 18 stands, dont des bio. Parmi eux, un groupement de 17 agriculteurs venant de Wallonie, qui est présent pour la première fois.

J.M.

Ensemble, ils tentent de lancer le marché du porc bio. «Nous vendons des carcasses tout d’abord. Ensuite, nous avons du boudin blanc, du pâté à l’ancienne, du jambon et spiringue fumés, de même que des carbonnades, explique Muriel Vanderbecq, agricultrice. Nous voulons voir si certaines personnes sont intéressées par nos produits transformés, mais avant tout par les carcasses. Rien que ce dimanche, nous avons eu la visite de beaucoup de traiteurs, restaurateurs, de particuliers et de bouchers. Nous espérons des retombées évidemment et pourquoi pas, revenir l’an prochain», dit-elle encore.