Un message de vie et d’espoir

Le collège Saint-Roch de Ferrières, où la petite Laura était scolarisée en 1re secondaire, était sous le choc lorsque ses parents ont prévenu le directeur et le corps enseignant du décès de leur enfant.

Le directeur Benoît Dardenne a communiqué, notamment via le site internet de l’école, sur le drame vécu par cette famille. Avec, cependant, un message «de vie et d’espoir à tous nos élèves en leur disant que ce geste irrémédiable n’est jamais une solution», écrit le directeur, répondant ainsi aux souhaits des parents de Laura. Autant la direction que le PMS ont pris en charge les élèves de la classe de l’adolescente. Pour échanger avec eux, leur permettre de s’exprimer. Le directeur a d’ailleurs suggéré aux parents de prendre le relais. Le collège a maintenu les examens de Noël tout en prévenant que les professeurs seront attentifs aux impacts de ce drame sur les élèves.