Les messieurs à la peine, Bouillon respire

Regnier en voyage de noces, Weiss est titularisé une première fois en N2. Tournai, en leader, prend directement Athus à la gorge. Il impose sa puissance au service et à l’attaque de même que son physique au bloc. Athus est mis à mal en réception et en défense. Les premières vagues passées, il stabilise le jeu et revient à 13-16. Le Skill négocie toutefois mieux la fin du premier set. Athus prend quand même conscience de ses possibilités et il réalise un 2e set presque parfait. Six services smachés de Xavier Masson mettent les Métallos sur orbite. Le bloc et la défense tournent au mieux. Lichtus peut faire les bons choix à la passe. À 1-1, les Athusiens rêvent de prendre au minimum un point, mais Tournai retrouve de sa puissance et prend le large alors que Thiry rentre au jeu à la place d’O.Lambert (blessé). Même si Thiry trouve rapidement ses marques, Athus est balayé. Dans le 4e set, Athus modifie complètement sa rotation. Le temps de trouver ses marques, le score file déjà. Reis doit à son tour sortir sur blessure (entorse) et c’est Éric Lambert qui, à 42 ans, entre au jeu pour livrer une belle prestation au centre et à l’aile. Tournai s’impose malgré tout au final. Athus s’enfonce un peu plus dans le classement. Il devra réagir face à Binche… et soigner les blessures.

J.-M. Sch.
Les messieurs à la peine, Bouillon respire
VOLLEY NAT. ©ÉdA

Messieurs N2