« Pas le casse du siècle » à Libramont, mais il ne peut s’empêcher de voler

Cet Ardennais risque 18 mois de prison pour avoir volé… quelques paquets de cigarettes et bouteilles d’alcool. Le petit larcin de trop.

L.P.
 Photo d’illustration.
Photo d’illustration. ©ÉdA

"Dès qu’il en a l’occasion, il commet un larcin, même si ce n’est pas le casse du siècle", pointe Alice Lecomte, substitute du procureur du roi. Cette fois, l’Ardennais s’est servi dans un night shop de Libramont, il a volé l’équivalent de deux sacs de cigarettes et quelques bouteilles d’alcool. Un vol qu’il peut difficilement nier. On le reconnaît sur les images de vidéosurveillance et une partie du butin a été retrouvée chez lui. Il nie par contre être entré par effraction. "La porte était entrouverte", assure-t-il. "Ce n’est pas moi qui aie eu l’idée ", ajoute-t-il, remettant la faute sur un autre comparse, qui ne s’est pas présenté devant le tribunal correctionnel de Neufchâteau. Par contre, il a bien contacté une connaissance pour retourner le soir même au night shop, afin de voler d’autres paquets de cigarettes. "Je ne sais pas pourquoi, j’ai eu une zine ", avance-t-il.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...