Elodie Lemmer explique les raisons de sa signature à Libramont

Outre Marion Jourdan, qui revient de la P1 de Neufchâteau, Libramont a enregistré l’arrivée d’Élodie Lemmer.

Loïc Ménagé

Depuis quelques semaines, Libramont était en contact avec Élodie Lemmer. Voici quelques jours, l'ancienne joueuse du Junior, par ailleurs compagne de Logan Draux, a finalement accepté de relever le challenge. "J'ai beaucoup réfléchi, commente Élodie Lemmer. Ce qui a fait pencher la balance? La présence de Logan au coaching. Si cela n'avait pas été lui, je n'aurais sans doute pas accepté. Lui, il ne m'a pas influencé dans ma décision. Il pensait d'ailleurs que je n'allais pas accepter. Quand j'étais plus jeune, j'étais quand même coachée par mes parents. Et j'ai déjà eu Logan comme coach lorsque nous étions au Junior, donc, je sais à quoi m'attendre."

Si Élodie Lemmer a mis le temps de la réflexion, c’est qu’elle n’a plus joué un match depuis la naissance de sa deuxième fille, Mila.

"Cela fait deux ans que je n'ai plus joué, admet l'intéressée. Mais le basket me manquait. J'ai touché à d'autres sports, comme le tennis que j'ai encore pratiqué cet été, mais ce qui me manque le plus, c'est vraiment l'aspect compétition. Et le fait de jouer un sport collectif, cela me manquait aussi. Pas trop peur de reprendre en R2? Si, c'est une de mes craintes et c'est aussi ce qui m'a fait hésiter. Mais c'est aussi un challenge que je voulais me donner. Je sais que je vais devoir travailler pour être prête physiquement."