Daniel Ledent comparaîtra mardi devant le tribunal

L’ex-député provincial doit répondre, la semaine prochaine de faux et de détournement comme président de NGE. Rien de frauduleux, dit sa défense.

S.E.

C’est une ancienne affaire qui refait surface. Mardi prochain, le tribunal correctionnel de Neufchâteau examinera un dossier à charge notamment de l’ancien député provincial PS, Daniel Ledent, dans lequel il est question de faux et usage de faux, ainsi que de détournement d’argent public. Le socialiste libramontois n’est pas visé directement en tant que mandataire politique mais bien en tant que président de l’ASBL Nouveaux Gisements Emploi (NGE).