Art-thérapie et esthétique

Depuis le mois d’août, des séances d’art-thérapie sont proposées aux patients touchés par le cancer. «Souvent, le patient atteint du cancer est obnubilé par sa maladie, glisse Frédéric Forget.

L.M.
Art-thérapie et esthétique
Commande Philippe - ASBL Rayons de l'espoir ©EdA

Difficile pour lui de penser à autre chose. L’art-thérapie est là pour parvenir à faire ouvrir l’esprit sur autre chose. Nous sommes les seuls à proposer cela en province de Luxembourg.» À la barre de cette activité, on retrouve Sylvie Delperdange. «Les patients décident de ce qu’ils vont faire, que ce soit via la peinture, l’argile ou encore le collage, explique l’intéressée. Nous échangeons en début d’atelier et si jamais, je propose des pistes créatives. Le but est que le patient puisse prendre ses distances et qu’il puisse avoir un nouvel état d’esprit. Je suis présente chaque jeudi matin entre 9 et 13 h. La durée d’une séance? Environ une heure.» Autre nouveauté, les séances d’esthétique, données par Lisa Ceppitelli. «Je prends en charge les patients et nous travaillons sur l’estime de soi et sur le bien-être, narre Lisa Ceppitelli. Mon objectif est que pendant un moment, les personnes puissent décrocher de la maladie, qu’ils n’y pensent plus. Je propose des soins du visage, des massages ou encore des séances de maquillage. Nous ne sommes pas des médecins et pas des membres de la famille. Nous sommes une sorte de confident. Il s’agit d’un moment d’échange, très enrichissant sur le plan humain.» Des séances d’acupuncture sont elles aussi au menu. Et dans le futur, l’ASBL compte bien pouvoir compter sur un kiné pour favoriser la relaxation.