Des lits restent vides dans nos maisons de repos

Le phénomène résulte de la crise sanitaire. Plusieurs de nos maisons de repos se retrouvent avec des lits inoccupés.

Dominique Zachary
Des lits restent vides dans nos maisons de repos
«Cette disposition prévoit qu’en cas exceptionnel, et lorsque toutes les autres possibilités sont épuisées, les collaborateurs qui sont positifs, mais asymptomatiques peuvent être mobilisés» ©Photo News

Jusqu’au printemps 2020, les listes d’attente dans la plupart des maisons de repos étaient énormes. Dès que le résident d’un home décédait, dans les quelques jours qui suivaient une personne âgée en tête de la liste d’attente prenait automatiquement sa place.